Mon autre blog: Venez voir ce que je bricole!!

24.7.13

Confiture aux saskatoons (amélanches) et aux framboises

Au printemps j'ai eu enfin la chance de faire ces confitures puisque notre amélanchier a produit une quantité importante de fruits et que nous avons été assez rapide pour les récolter avant que les merles les mangent.

Les fruits d'amélanchier ont un goût qui s'approche de la framboise et une fois cuit on perçoit le goût  délicat de l'amande donc ce mariage de saveur est un pur délice, un top 10.



Donne 8 bocaux de 250 ml (environ)

750 ml (3 tasses) d'amélanches finement hachées, env. 1.25 l
375 ml (1 1/2 tasse) de framboises écrasées, env. 750 ml
30 ml (2 c. à soupe) de jus de citron
1.625 l (6 1/2 tasses) de sucre granulé
2 sachets (170 ml) de Pectine liquide Bernardin

• Mettre 8 bocaux Mason propres de 250 ml sur le support d’une marmite à conserve; les couvrir d’eau et faire mijoter (82 oC/180 oF). Mettre les bagues de côté; tremper les disques de scellage SNAP LID® dans de l’eau chaude non bouillante (82 oC/180 o F). Garder les bocaux et les couvercles au chaud jusqu’à leur utilisation.

• Hacher finement les amélanches à la main ou dans un robot culinaire, sans les réduire en purée ; en mesurer 750 ml (3 tasses) dans une grande casserole profonde en acier inoxydable. Réserver.

• Écraser les framboises une couche à la fois. En mesurer 375 ml (1 ½ tasse) et les ajouter aux amélanches avec le jus de citron, tout le sucre et 2 ml (1/2 c. à thé) de beurre ou de margarine pour réduire l’écume. À feu vif, porter le tout à ébullition assez forte pour qu’elle se maintienne quand on remue le mélange. Ajouter la pectine liquide, en vidant bien tout le sachet. Faire de nouveau bouillir à gros bouillons pendant 1 minute, en remuant constamment. Retirer du feu et écumer si nécessaire.

• À feu vif, faire bouillir le mélange à gros bouillons. Ajouter tout le sucre et, en remuant constamment, porter à ébullition assez forte pour qu’elle se maintienne quand on remue le mélange. Laisser bouillir à gros bouillons 1 minute, en remuant constamment. Retirer du feu et écumer si nécessaire.

• Verser rapidement la confiture chaude dans un bocal chaud jusqu’à 0,5 cm (1/4 po) du bord (espace libre). Retirer les bulles d’air à l’aide d’un ustensile non métallique et ajuster l’espace libre en ajoutant de la confiture si nécessaire. Essuyer le bord du bocal pour enlever tout résidu collant. Centrer un couvercle chaud sur le bocal. Visser la bague jusqu’au point de résistance, puis resserrer ensuite du bout des doigts. Remettre le bocal plein sur le support dans la marmite. Répéter pour le reste de la recette.

• Une fois la marmite pleine, s’assurer que les bocaux sont couverts d’au moins 2,5 cm (1 po) d’eau. Couvrir et faire bouillir à gros bouillons avant de commencer à minuter le traitement. À une altitude de 305 m (1 000 pi) ou moins, traiter à la chaleur - faire bouillir les bocaux pleins – pendant 10 minutes*.

• Le traitement terminé, éteindre le feu, enlever le couvercle et attendre 5 minutes avant de retirer les bocaux en les tenant bien droit. Les déposer debout sur une surface recouverte et les laisser refroidir 24 heures sans y toucher. NE PAS RESSERRER les bagues.

• Lorsque les bocaux auront refroidi, vérifier s’ils sont bien scellés. Les couvercles scellés sont courbés vers le bas et ne bougent pas quand on les presse. Retirer les bagues, essuyer et sécher les bagues et les bocaux. Ranger les bagues séparément ou les remettre sur les couvercles sans serrer. Étiqueter les bocaux et les entreposer dans un endroit frais et sombre. Pour une meilleure qualité, utiliser dans les 12 mois qui suivent.

Source: BERNADIN

4 commentaires:

Kim G. a dit…

elle doit être bien bonne cette confiture:)

Esther B a dit…

Je ne connais pas les amélanches!!

ça l'air super bon mélangé avec ls framboises1

Alazais a dit…

Je ne connais pas les amélanches, ca ressemble à quoi niveau goût??? Tu sais si on en trouve en France?

Josée Roy a dit…

Je vois que je vous intrigue avec les amélanches. Le grand arbuste ou le petit arbre qui est l'amélanchier est originaire du Canada, mais on en retrouve en France. Le goût rappelle la framboise et lorsque les fruits sont cuit ils ont un petit goût d'amande. Par contre je ne sais pas si on peut en retrouver au marché.