Mon autre blog: Venez voir ce que je bricole!!

3.8.14

Pain de viande délicieux


 Le pain de viande est toujours gagnant chez moi lorsqu'il est moelleux et savoureux.
Si vous êtes comme moi et vous voulez faire un effort pour diminuer votre consommation de viande rouge ce pain de viande est une bonne option.

Moi, je congèle un des deux pains de viandes pour un repas futur pour une économie de temps (3 mois au congélateur).

6 à 8 portions
Ingrédients

1/2 tasse (125 ml) de chapelure
1 tasse (250 ml) de lait
1/2 tasse (125 ml) d'oignon haché
1/2 tasse (125 ml) céleris hachés
1/2 tasse (125 ml) de carottes hachés
3 c. à table (45 ml) de beurre
1 lb (454 g) de bœuf haché
1 lb (454 g) de porc haché
2 oeufs
Marjolaine (au goût)
Sel et poivre

*Sauce
4 c. à table (60 ml) de ketchup
1 c. à thé (5 ml) de moutarde sèche ou 1 c. à table (15 ml) de moutarde préparée
1 c. à thé (5 ml) de cassonade
(n'hésitez pas à ajouter quelques gouttes de sauce piquante pour relevé la sauce)

Instructions
  1. Tremper la chapelure dans le lait et réserver.
  2. Faire suer les légumes dans le beurre.
  3. Bien mélanger le bœuf, le porc, la marjolaine  avec le œufs. Assaisonner au goût.
  4. Ajouter les légumes et la chapelure à la viande. Bien mélanger et  faire des pains avec la viande.
  5. Mettre dans 2 moules à pain beurré, presser la préparation et lisser la surface.
Sauce
  1. Bien mélanger le ketchup avec la moutarde et la cassonade.
  2. Badigeonner le dessus des pains avec le mélange de ketchup.
  3. Cuire au four à 350 F (180 C) 1 heure 30 minutes environ.
  4. *Pour plus de sauce doubler la quantité de sauce ketchup.
Source : Jeannine Pépin

19.7.14

Salade de macaroni (de ma belle mère)





 En 2009 j'avais présenté cette recette de salade, celle de ma belle-maman.... parcontre la photo ne rendait pas justice au plat.

Aujourd'hui, je peux enfin vous la présenter sous un nouveau jour.

Cette salade est goûteuse surtout avec l'ajout des herbes fraîches, elle a vraiment tout pour plaire.


Les quantités sont au goût:

Tomates séchées dans l'huile de préférence, égouttée et hachée (si vous utilisez des tomates séchées régulière, les réhydrater dans l'eau chaude pendant 10 min.)
Olives noires
Oignon rouge ou échalote,
Fromage Féta
1 branche de céleri en dés
1 poivrons en dés
3 tasses de macaroni cuit

Vinaigrette:
1/2 tasse d'huile
3 c. à table de persil frais
1 c. à table de basilic frais
3 c. à table de vinaigre de vin blanc
1 c. à thé de jus de citron fraîchement pressé
1 c. à thé de moutarde de Dijon
1/2 tasse de ciboulette ciselée
(On peut utilisé des herbes séchées, seulement diminuer les quantités)

Source: France

9.7.14

Casserole de pâtes, d'épinards et de courge butternut


Que dire de ce plat qu'il est délicieux et que nous avons dû tirer à la courte paille pour les restants (et j'ai perdu...).

À vrai dire, je doutais de la réaction de mes grands puisqu'ils n'ont pas le même amour que j'ai envers les courges... les épinards et la béchamel.  
Mais je me suis trompé, ma fille à tout mangé (même s'il y avait des légumes) et mon gars en a repris deux fois (c'est pour ça que je n'ai pas eu de restant, snif!!).  

J'ai fait quelques modifications à la recette pour l'adapter à mes goûts, vous les trouverez entre parenthèses.
Bonne journée et bonne popotte.


6 portions (298 cal. / portions)

1 courge butternut, pelé, épépiné et coupé en cubes 1 cm (moi, 2 lb environ)
2 c. à table d'huile d'olive
6 oz de pâtes courtes (moi, 9 oz)
3 c. à table de beurre
3/4 tasse d'oignon, haché
2 gousses d'ail, émincées
3 c. à table de farine
2 1/2 tasse de lait
2 tasse de fromage Fontina (8oz)  
(moi, j'ai remplacé par 1/2 tasse de Monterey Jack et 1 tasse de mozzarella, moins de fromage que demandé et c'était parfait)

1/2 tasse de fromage Parmigiano-Reggiano, fraîchement râpé
10 oz de bébés épinards frais, hachés   
(moi, j'ai remplacé par 5 cubes d'épinard congelé, décongelé et essoré avec les mains)

(moi, mes autres ajout: 1 tomate, épipinée et coupée en cubes et 1 branche de céleri coupé en cubes)
2 c. à table de sauge fraîche, haché (moi, 1/2 c.à thé sauge séché)
sel, poivre
1/4 tasse de noix de pin (moi, j'ai remplacé par 1/8 tasse de chapelure panko)

1.  Préchauffer le four à 425 oF.
Sur une tôle couverte d'un papier d'aluminium, déposé les cubes de courge mélangés avec l'huile d'olive.
Cuire environ 25 min. et tourner à mi-cuisson.
Retirer du four, réserver et baisser le four à 350oF.

2.  Pendant ce temps, cuire les pâtes "al dente" selon les indications, égoutter et réserver.
Dans un chaudron (assez grand pour permettre de tout mélanger à la fin) faire chauffer le beurre à médium, ajouter les oignons et l'ail (et le céleri); cuire 5 minutes jusqu'à ce que l'oignon soit tendre.

Ajouter la farine; brasser et cuire 1 minute. Hors du feu, ajouter le lait et remuer; remettre sur le feu et brasser jusqu'à épaississement.

Ajouter les fromages; mélanger jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

Ajouter les épinards (et les cubes de tomates); faire tomber les épinards (ramollissement des épinards).

Ajouter la sauge, le sel et le poivre.

Mélanger les pâtes et la courge à la sauce au fromage.  Transférer dans un grand plat allant au four (parsemer de chapelure) et couvrir de papier d'aluminium.

3.  Cuire 20 minutes.  Enlever le papier d'aluminium et parsemer de noix de pin (s'il y a lieu), poursuivre la cuisson 10 à 15 minutes.

source: inspiré Better Homes and Gardens

1.7.14

Compote à la rhubarbe, fraises et pommes


Une recette que je fais à chaque année lors de la saison de la rhubarbe et qui se congèle très bien.  
Pensez à en faire provision!

Préparation: 45 minutes
Cuisson: 20 minutes
Portions: 4

Ingrédients
4 tasses (1 L) de rhubarbe, en morceaux
1 1/2 tasse de pommes en morceaux
1 1/2 tasse (375 ml) de fraises
1/2 tasse de sucre, au goût

Méthode
  1. Peler la rhubarbe avec un couteau pour retirer les filaments. Trancher en dés.
  2. Peler les pommes. Trancher en dés.
  3. Dans une casserole, cuire la rhubarbe, les pommes, les fraises et le sucre pendant 15 minutes en remuant de temps en temps.
  4. Verser dans des pots à confiture stérilisés. Puis congeler.
Source: Adaptée d'une recette de Nicolas Bonneau.