Mon autre blog: Venez voir ce que je bricole!!

8.7.16

Un petit tour dans nos jardins... et dans les petits commerces


Après des semaines très occupées, je vous partage quelques photos de mon jardin et le plaisir que nous avons à admirer nos cultures, faire de l'auto-cueillette, faire un petit tour au marché et surtout cuisiner le tout.

La saison est bien débuté malgré le froid, les chaleurs, le vent et la pluie des dernières semaines... 

Voici mon jardin dans toute sa splendeur, même si l'espace est restreint je cultive plusieurs variétés en carré depuis maintenant 10 ans.

Dans mon jardin, il y a...
ail, 3 variétés de tomates cerises, basilic, persil italien, radis (qui malheureusement ne donne rien cette année), laitue, poivrons italiens, aubergine blanche et pourpre, fèves jaunes et mauves, fèves grimpantes, betterave, bettes, oignons, poireaux, courgettes jaunes et vertes, carottes, concombres libanais et cornichons, ciboulette, mélisse, fraises, kâle et des fleurs.

Toute cette variété me permet d'avoir de bons légumes à porter de main et pour combler nos besoins, j'ai la chance d'avoir des producteurs dans la région.

Nous avons récolté jusqu'à présent de la "big" laitue,  je ne sais si vous êtes comme moi, mais une laitue me permet de manger de la salade pendant presque une semaine ... et j'exagère à peine.

J'ai aussi utilisé les jeunes feuilles de betterave que j'ai élaguée pour garnir des sandwichs, tellement bon ce petit croquant.

Étant dans l'élagage, j'ai utilisé les feuilles de carottes de j'éliminais pour ajouter à une salade.

Vous vous souvenez peut-être que je vous avais parlé de mon jardin d'hiver
Les échalotes et la base des pieds de céleri que je garde sur le bord de ma fenêtre sont plantés au jardin et me permet d'avoir des aromates tout l'été pour mes sauces, soupes, ragoût ou autres...
Une idée qui ne coûte rien!


Cette année, je me suis enfin décidée à aller cueillir des fraises et j'ai adoré l'expérience.
2016 est l'année des fraises, elles sont sucrées et assez grosses, un vrai bonheur que d'en manger.

La moitié de ces fraises ont été congelée et le reste m'a permis de faire quelques pots de confitures.

L'an passé, j'avais fait l'auto-cueillette des courges.

J'aime avoir la possibilité de cueillir par moi-même et avoir le choix des produits que je mets au panier, pour profiter de l'occasion d'être à l'extérieur, d'avoir un moment d'arrêt dans ma routine de semaine et le coût est un peu plus abordable.

Faut prendre ça zen!!


Je compte bien aller aux framboises et aux bleuets d'ici quelques semaines.

Pour la cueillette des fraises, voici le lien de la ferme chez Mario à Ste-Madeleine: http://www.fermechezmario.ca/index.php


***
Je fais parti d'un groupe pour la simplicité volontaire.
C'est un principe que j'intègre de ma vie depuis quelques années et que j'ai adapté à nos besoins.
 
Je suis certaine que plusieurs d'entre vous le font à petite ou grande échelle.

Ce mois-ci, un défi a été lancé... un mois sans aller au supermarché (les grosses bannières).
Ce défi sous-entend de découvrir les producteurs de notre région, les petits commerces indépendants, les épiceries ethniques et les magasins économiques.

Je sais très bien que certains produits sont difficiles à trouver, mais si je peux réduire au minimum mes achats dans les gros supermarchés et permettre d'encourager les marchands locaux, je vais faire l'effort et ce sera un plaisir de découvrir et de redécouvrir les commerces de ma région.

Puisque le défi commençait le 1 juillet...

Le week-end passé, nous étions en camping et nous avons profité de l'occasion pour nous rendre à une fromagerie que nous aimons beaucoup.
La fromagerie du presbytère  à Saint-Elisabeth de Warwick.
Leurs fromages sont tous très bons, mais j'ai un petit faible pour la religieuse et le louis d'or 9 mois.
Voisin de l'entreprise une petite boulangerie, dont j'ai oublié le nom offre du bon pain, pensez à acheter un.

Toujours à Warwick, nous avons découvert Le verger canard goûteux.
Je vous recommande leur rillette et la saucisse au canard, miam!!

Je peux vous assurer que nous avons eu un bon souper le vendredi soir, ;).

***
Ce matin, je devais me rendre au marché public de Saint-Hyacinthe pour avoir quelques légumes pour la semaine.

Chez moi, les légumes sont beaucoup cuisinés, car je réduis au minimum la quantité de viande consommé.
À gauche vous avez tout ce que j'ai acheté pour moins de $50.00; légumes, fruits et un bon bloc de fromage.
 À droite vous avez les légumes apprêtés pour gagner du temps pour la préparation des repas et pour réduire le gaspillage.

Lorsque j'ai fait les achats ce matin, on m'a proposé de couper les feuillages, mais j'ai refusé.

Pourquoi?

Parce que les feuillages sont utiles chez moi.

Je vous explique...

Les feuilles de radis flétries vont dans mon compost.
Les tiges et feuilles de betteraves ont été lavées et cuisinées le soir même en accompagnement de mon poulet.
Les tiges des oignons, les feuilles du brocoli et du chou-fleur  sont lavées.
J'enlève ce qui est moins beau et je le mets au compost et le reste est congelé pour être utilisé pour faire un bouillon de légumes.

Rien n'est perdu ou presque!

Et vous, est-ce que vous faites un jardin ou encouragez-vous les producteurs de votre région?

2 commentaires:

petitesoeur a dit…

comme tu le sais je fais mon potager mais depuis peu j'essaye, en plus, d'aller chez de petits producteurs locaux pour ce que je ne produit pas : farine viande laitage
:-))

Josée Roy a dit…

Je trouve ça super. Avant je n'étais pas porté à le faire, pensant que c'était plus dispendieux ou que ça prenait trop de temps et pourtant... Je reste dans une région agricole, même si je suis en ville. J'ai la chance d'être entouré de producteur, il m'a fallut que quelques recherches pour trouver des œufs de poules élevées en liberté, des producteurs de petits fruits, de la viande élevée sans hormone (mes amours sont carnivores). Faut profiter de cette abondance.